Mohéli, l’ile nature

Le parc marin de Mohéli occupe une superficie de 40400 ha dans la partie sud de l’île de Mohéli. Il s’étend de Mirigoni à l’ouest à Itsamia à l’est. Il inclut la ligne de rivage, ses plages, ses mangroves et les différents îlots de la zone. Le parc inclut également dix réserves de pêche. Entre le récif frangeant et la côte, le fond marin présente des formations à posidonies et autres angiospermes marines qui servent de pâturage aux dugongs, mammifère sirénien en voie de disparition.

Les côtes de Mohéli sont, de tout l’Océan Indien, les plus fréquentées par les tortues marines pour leur reproduction. Le parc marin comprend également des îlots inhabités  de différente taille, couverts de savanes et servant de colonies pour la reproduction d’oiseaux marins. Le plan d’eau lui-même abrite de très importantes colonies de madrépores, ainsi qu’une grande diversité d’invertébrés et de poissons. Le site de Nioumachoua est encadré de chaque côté par des mangroves non exploitées.

(source : Unesco)