Plongée aux Comores

Les eaux qui baignent l’archipel des Comores se caractérisent par une diversité de faciès (rocheux, sableux, vaseux) et de profondeurs (de zéro à plusieurs milliers de mètres) qui ont permis l’implantation, la diversification et le développement d’espèces et d’écosystèmes marins complexes et originaux.
Le milieu littoral comprend également des plages de sable coralliaire ou volcanique, des lagons et des récifs coralliaires. Les espèces animales et végétales qui y vivent sont diversifiées, souvent endémiques et comprennent des espèces rares ou universellement menacées.
Dans les fonds marins des eaux territoriales, les grottes volcaniques abritent le fameux cœlacanthe (Latimeria chalumnae), fossile vivant, espèce endémique et menacée d’extinction qui présente un immense intérêt écologique et scientifique, à l’échelle mondiale.

L’intérêt de la plongée est également lié à la forte fréquentation des baleines et des dauphins non loin des cotes. Les données disponibles indiquent la présence d’au moins douze espèces de cétacés.

(Source : Unesco)